Les tableaux de bord 2

    Les tableaux de bord 2

    23/09/2020 107 Aucun commentaire

    Qu’est-ce qu’un bilan ?

    Le bilan présente le patrimoine de l’entreprise à la date de clôture des comptes. Il présente la situation à une date précise alors que le CR explique ce qui s’est passé durant l’année écoulée, depuis le bilan précédent.

    Qu’est-ce qu’un compte de résultat ?

    Le CR présente le résultat de l’activité de l’entreprise durant l’année comptable écoulée.
    Si le bilan renseigne sur la situation de l’entreprise à la date de clôture des comptes, il ne donne que peu d’indications sur la façon dont l’entreprise en est arrivée là. Tout au plus l’analyse des KP nous permet de distinguer de ce qui provient des apports des associées, des résultats des années précédentes ou de celui de l’année écoulée.

    Mais ce résultat, d’où vient-il ? L’entreprise réalise-t-elle une grosse marge sur un faible volume de ventes ou une petite marge sur un gros volume de ventes ? Le bénéfice ne provient il pas en fait d’une plus-value exceptionnelle réalisée sur la cession d’un terrain ? C’est le CR qui répond à toutes ces questions.

    Le CR retrace l’activité de l’année en récapitulant les produits générés par l’activité (ensemble des ventes) ainsi que les consommations nécessaires à la réalisation de cette activité (ensemble des charges). Le résultat est déterminé par différence entre les produits et les charges.

    Comment lire un bilan ?

    Le bilan reprend les éléments de patrimoine selon une présentation standardisée et obligatoire. Ainsi le banquier ou un investisseur potentiel qui regarde un bilan sait exactement où trouver les informations qui l’intéressent.

     

    Le bilan comprend 2 parties :

    • La colonne de gauche porte le nom d’actif et recense ce que l’entreprise possède.
    • La colonne de droite porte le nom de passif et présente les dettes de l’entreprise et ses capitaux propres.

     

    Les KP représentent le patrimoine net, cad sa richesse. Ils sont calculés par différence entre le montant de l’actif et celui de ses dettes, ce qui explique pourquoi l’égalité total actif = passif est toujours respectée.

     

    Au sein de l’actif, on distingue 2 catégories principales :

    • L’actif immobilisé regroupe les éléments durables du patrimoine, cad destinés à être utilisés pendant au moins un an. Il rassemble les immo.
    • Incorporelles,
    • Corporelles,
    • Financières.

     

    • L’actif circulant rassemble les éléments destinés à changer de forme durant l’année à venir. Il rassemble :
      • Les stocks,
      • Les créances,
      • La trésorerie.

     

    Seuls les biens dont l’entreprise est propriétaire, figurent à son actif. Les biens pris en location n’apparaissent pas au bilan.

     

    La valeur des éléments figurant à l’actif est détaillée en colonnes :

    • La colonne « valeur brute » indique la valeur d’origine des biens : cout d’achat pour les immo, valeur nominale pour les créances…
    • La colonne « amortissement et provisions » informe sur les éventuelles pertes de valeur : usure des machines, stocks endommagées ou démodés, risques d’impayé sur les créances clients,….
    • La colonne « valeur nette » est calculée par différence entre les deux premières colonnes. Elle donne la valeur « réelle » des éléments composant l’actif. Rappelons toutefois qu’en vertu du principe de prudence cette évaluation ne tient pas compte des gains potentiels. Il s’agit donc d’une valeur minimale plus que d’une valeur réelle.
    • Une 4eme colonne de chiffres présente les valeurs nettes de l’année précédente pour fournir un point de comparaison.

     

    Le passif se décompose en 2 catégories principales :

    • Les capitaux propres, qui représentent la richesse de l’entreprise, cad son patrimoine net,
    • Les dettes qui devront être remboursées à plus ou moins longue échéance.

     

    Les KP se présentés selon les rubriques suivantes :

    • Le capital qui représente les apports des associés ou de l’exploitant,
    • Les réserves qui correspondent aux bénéfices non distribués des années précédentes,
    • Le report à nouveau qui peut être positif ou négatif. S’il est positif, il regroupe les bénéfices dont l’affectation n’a pas encore été décidée de façon définitive. S’il est négatif, il s’agit des pertes des années précédentes.
    • Le résultat de l’exercice qui présente le bénéfice ou la perte de l’année comptable écoulée.

     

    Les dettes sont classées en fonction de leur origine. On distingue ainsi :

    • Les dettes financières : vis-à-vis des banquiers, quelle que soit leur échéance,
    • Les dettes fournisseurs,
    • Les dettes fiscales et sociales, vis-à-vis des salariés, organismes sociaux et de l’état.

     

    Les valeurs de l’année précédente sont fournies à titre de comparaison.

    Une mise à jour est en cours, cela peut entrainer des ralentissements lors de votre consultation de notre plateforme, nous vous prions de nous excuser, un retour à la normale est prévu demain.