Reconversion professionnelle : Les infirmiers « veulent changer d’emploi » en raison de la pandémie | MaformationIOBSP.fr - Formation sur la directive crédit immobilier  

    Reconversion professionnelle : Les infirmiers « veulent changer d’emploi » en raison de la pandémie

    courtier en crédit IOBSP Mandataires & agents commerciaux

    Reconversion professionnelle : Les infirmiers « veulent changer d’emploi » en raison de la pandémie

    11/05/2021 Maxime Compte 52 Aucun commentaire

    Selon de multiples consultations menées par l’Ordre des infirmiers, les infirmiers et infirmières estiment que leur profession n’est « pas reconnue pour sa vraie valeur dans le système de santé », et 64% des infirmières estiment qu’elle est « ingrate ».

    Après plus d’un an de lutte contre l’épidémie de coronavirus, ces professionnels de la santé sont au bout de leur sagesse. Selon une consultation à grande échelle menée par l’ordonnance des infirmières, quatre infirmières sur dix ont déclaré que la crise sanitaire « leur donnait envie de changer d’emploi » et espéraient donner à l’industrie « des perspectives d’avenir ». La peur de se séparer de ces aidants n’est pas sans fondement. Dans une enquête en ligne du 30 avril au 5 mai, plus de 30 000 infirmières (4% des professionnels en activité) ont confirmé l’ennui des « héros en blouse blanche ». Alors, que devez-vous faire ensuite ? Focus sur le métier courtier en prêt immobilier :

    La tâche principale d’un courtier en prêt immobilier est d’obtenir des financements aux meilleures conditions financières pour ses clients. Pour cela, le courtier doit disposer d’un large réseau bancaire afin de pouvoir obtenir les meilleurs taux d’intérêt et / ou conditions d’obtention de crédit. Il doit très bien connaître les décideurs afin de pouvoir soutenir son cas de manière personnalisée, De plus, pour trouver ses clients, le courtier en financement immobilier doit mettre en place un réseau de prescripteurs : agents immobiliers, notaires et médecins diagnostiques. La formation de ce réseau demande du temps et beaucoup de démarchage.

     

    Qualifications requises pour devenir courtier en financement :

    Tout d’abord, sur la base de la relation des transactions commerciales, le courtier doit avoir des fibres commerciales et un sens du contact.

    Dans la mesure où le courtier doit calculer des taux d’endettement, des économies …, le goût numérique évident sera également un atout. Afin de construire un bon dossier, il doit s’assurer qu’il comprend les besoins des clients et peut leur fournir les meilleurs conseils.

    Par conséquent, avoir une forte capacité d’analyse vous apportera des avantages. Pour ceux qui traitent avec des entreprises internationales ou des clients étrangers, la pratique de l’anglais est essentielle.

    Aucun diplôme spécifique n’est requis pour être conseiller en prêts immobilier, mais avec une autorisation IOBSP via notre programme de formation via ce lien :

    http://www.maformationiobsp.fr/ 

    Au début de sa carrière, un courtier en prêt immobilier peut espérer gagner environ 30 K € par an. Sur la base de l’expérience, cette compensation peut atteindre 70-80K euros par an. S’il décide d’ouvrir sa propre société de courtage, sa rémunération dépendra de son succès.

    Autre point non-négligeable, les infirmier(es) ont développé au contact des patients un sens aiguë de l’empathie ce qui serait fort utile pour comprendre la relation client, avoir le sens de l »écoute est une valeur cardinale pour développer son portefeuille. Autre point important, les horaires comparativement à la fonction d’infirmiers les horaires seront en journée, adieu au travail de nuit et au travail du week-end !

    Une mise à jour est en cours, cela peut entrainer des ralentissements lors de votre consultation de notre plateforme, nous vous prions de nous excuser, un retour à la normale est prévu demain.