Ordres stop : découvrez comment les utiliser en bourse

    Actualités juridiques

    Ordres stop : découvrez comment les utiliser en bourse

    04/07/2022 Maxime Compte 190 Aucun commentaire

    Comment utiliser les ordres stop ?

    Les ordres stop sont des ordres destinés à protéger les investisseurs contre une chute de l’actif. Connaitre les ordres stop est indispensable pour savoir gérer vos risques et protéger vos profits. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les ordres stop.

    Qu’est-ce qu’un ordre stop ?

    L’ordre stop, aussi appelé ordre à seuil de déclenchement, est un ordre d’achat ou de vente sur le marché qui se déclenche seulement lorsqu’il atteint un prix déterminé. Il appartient donc aux ordres en bourse conditionnels.

    Il existe deux types d’ordres stops :

    • Les ordres de clôture : les ordres stop de clôture permettent de limiter les risques en fermant automatiquement une position dès que celle-ci atteint un certain niveau de perte.
    • Les ordres d’ouverture : les ordres d’ouverture sont utilisés dans le but de bénéficier des mouvements de marché en ouvrant une position lorsque le marché atteint un certain niveau.

    Quels sont les avantages de l’ordre stop ?

    L’ordre stop permet à l’investisseur de limiter ses pertes. De nombreux investisseurs utilisent ce type d’ordre afin de ne pas manquer des opportunités d’ouverture et de clôture, notamment lorsqu’ils sont dans l’incapacité de surveiller en temps réel les marchés. Ils permettent de placer un ordre stop à un niveau qui puisse laisser au cours de l’actif la possibilité de fluctuer tout protégeant l’investisseur des risques de pertes. Ils sont également très utiles pour aider certains investisseurs à maîtriser leurs émotions et à éviter de prendre des décisions impulsives.

    Quels sont les inconvénients de l’ordre stop ?

    L’ordre stop possède de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients. Son principal inconvénient est qu’il peut se déclencher par un pic de volatilité, qu’il soit durable ou non. En effet, dès que la limite fixée est franchie, l’action est vendue. Pour éviter ce type de déconvenue, il est recommandé de placer son ordre stop suffisamment loin pour permettre au titre de fluctuer normalement.

    Quelle différence entre stop loss et stop-limit ?

    Un ordre stop-loss en bourse a pour but de limiter les pertes en fermant une position lorsque le prix prédéterminé est atteint. Par exemple, mettre en place un ordre stop loss à 10% sous le prix payé pour acheter l’action limite la perte à 10 %. Ce procédé vous permet donc de limiter la perte maximale à celle que vous êtes prêts à encourir. L’ordre stop-loss reste valide, soit jusqu’à annulation, soit jusqu’à ce que le prix indiqué soit atteint.

    Pour fixer son seuil, le trader doit considérer différents facteurs dont notamment les conditions du marché et la probabilité de glissement de prix. Le glissement de prix désigne la différence entre le prix attendu et le prix actuel, lorsque le trade a été exécuté.

    L’ordre stop-loss diffère de l’ordre stop-limit, aussi appelé ordre à plage de déclenchement. Un ordre stop-limit combine un déclencheur stop et un ordre Limit. En effet, contrairement à l’ordre stop-loss, l’ordre qui est déclenché au niveau du seuil est un ordre « limité ». Dans le cas d’un ordre stop-limit, il est possible de définir une fourchette de prix pour la vente ou l’achat des titres. Par exemple, si votre position est valorisée 16€ et que vous envisagez une forte baisse, il vous sera possible de placer un ordre en déterminant un stop loss à 14,6€ et une limite à 14€. De ce fait, si le cours atteint 42,6€, un ordre de vente avec une limite à 14€ sera transmis au marché.
    Ce procédé peut également être utilisé à l’achat.

    Pour éviter toute erreur, il est recommandé de se faire épauler par un conseiller en investissements financiers. Grâce à ses différentes formations (formation Conseiller en Investissement Financiers en ligne, formation CIF CPF, formation Conseiller en Investissement Financiers ORIAS), le conseiller en investissements financiers est le plus à même d’aiguiller les investisseurs. Pour devenir Conseiller en Investissement Financiers, vous pouvez également vous tourner vers un certification AMF ou une formation à distance CIF.

    Related Projects It`s Can Be Useful
    Une mise à jour est en cours, cela peut entrainer des ralentissements lors de votre consultation de notre plateforme, nous vous prions de nous excuser, un retour à la normale est prévu demain.